Soccer au Canada : un succès grandissant

Longtemps aux abonnés absents au Canada, le soccer fait peu à peu son nid au point de devenir un sport majeur au pays. Est-ce suffisant pour concurrencer le hockey ou encore le basketball ? Vous verrez dans cet article que le soccer dispose d’un avenir radieux. Explications.

Vous voulez parier sur le soccer ? Profitez des meilleurs bookmakers canadiens :

1betway
JOUER MAINTENANT
2bwin
JOUER MAINTENANT
3Spin Sports
JOUER MAINTENANT

Le soccer dépasse déjà le hockey sur glace

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le soccer vient de dépasser le hockey sur glace en termes de licenciés. Le Québec dénombre ainsi pas moins de 200 000 licenciés au soccer, soit le double du hockey sur glace. Et ces chiffres s’étendent également sur tout le pays, faisant de ce sport le plus populaire du pays. Attention néanmoins ! Si le soccer est plus pratiqué que le hockey en club, ce dernier reste tout de même beaucoup plus ancré dans le cœur des canadiens. Il reste encore beaucoup de chemin à accomplir pour le soccer canadien.

Des facteurs de développement multiples

Vous vous demandez très certainement pourquoi le soccer dispose d’un nombre de licenciés si important ? La première raison qui explique ce succès et sans doute l’attrait des femmes pour le ballon rond outre-Atlantique. En effet, 40% des pratiquants sont des femmes, un chiffre bien plus élevé qu’en Europe. Ensuite, le Canada est une terre qui accueille de nombreux expatriés, dont des français. Ces derniers possèdent généralement une grande culture soccer et cherchent à le pratiquer dans leur nouveau pays. Enfin, si le soccer est à un stade avancé de développement en Europe, tout reste encore à faire au Canada. Ce statut embryonnaire attire forcément les investisseurs, qui voient le soccer comme une start-up qui serait à développer et qui pourrait, au vu de son potentiel, rapporter gros. Depuis 2012, les canadiens peuvent suivre l’Impact de Montréal mais aussi les Whitecaps de Vancouver ou le Toronto FC dans la Major League Soccer.

Menu